Actualités

randomposts

Un smartphone peut-il remplacer un GPS autonome ?

Le boîtier GPS, ou «GPS autonome », constitue l'outil de navigation routière le plus répandu. Mais le smartphone peut, lui aussi, bien remplir cette fonction. Voici les réponses aux questions que vous pouvez vous poser si vous hésitez entre les deux solutions. 

Le boîtier GPS est-il mieux adapté qu'un smartphone à la navigation routière?

Oui. Les GPS autonomes sont exclusivement conçus pour cela, contrairement aux smartphones. Certains réglages, comme le basculement du mode jour au mode nuit, sont plus faciles d'accès sur un boîtier GPS. Autre point, certains smartphones ont tendance à chauffer, conséquence de l'utilisation intensive du processeur pour la navigation et le chargement des cartes.

Un smartphone peut-il suffire pour me guider? 

Oui. Si vous n'avez besoin d'un GPS que ponctuellement, une application de navigation sur smartphone fait l'affaire. Mais toutes ne se valent pas.

Quels sont les avantages du smartphone? 

Il y en a plusieurs. D'abord, un appareil est moins encombrant que deux. En glissant son smartphone dans sa poche dès qu'on quitte le véhicule, on évite les risques de vol d'un GPS rangé dans la boite à gants. Ensuite, la plupart des applications gratuites donnent un aperçu du trafic en temps réel sans frais en plus, et leur
cartographie est à jour puisqu'elle est chargée à la demande (dans le cas des applications payantes, la cartographie est stockée dans la mémoire du téléphone). Revers de la médaille, l'utilisation d'un smartphone entraîne la consommation de données pour charger les cartes. Mieux vaut disposer d'un forfait mobile incluant de la data en illimité. Si vous traversez une zone mal couverte, vous ne pourrez pas télécharger les cartes. Et près des frontières, attention aux coûts d'itinérance (ou roaming).

• Faut-il privilégier une application payante? 

C'est mieux. Les applications gratuites  peuvent dépanner. La lisibilité n'est pas toujours optimale (choix des couleurs, contrastes, etc.), l'ergonomie des menus est parfois perfectible, le guidage visuel se révèle globalement moyen, notamment sur autoroute. La qualité des applications payantes est, elle, proche de celle offerte par les meilleurs GPS autonomes, surtout si le smartphone est bien adapté.

Y a-t-il des smartphones meilleurs que d'autres pour la navigation? 

Oui. D'une manière générale, nous avons constaté que les smartphones haut de gamme. équipés d'un grand écran bien contrasté et d'un bon processeur, offrent de meilleures performances. Un boîtier GPS, même d'entrée de gamme, sera plus convaincant qu'une application GPS. même payante, sur un smartphone trop petit ou trop ancien. Par ailleurs, l'offre d'applications est bien plus riche sur l'App Store (Apple) et le Google PlayStore (Android) que sur le Windows Store (Windows Phone) ou le BlackBerry World (BlackBerry OS).

Question budget, quelle est la meilleure solution? 

Aucune. Pour profiter d'une aide à la navigation confortable et de qualité, il faudra investir un minimum. Que ce soit dans un bon smartphone ou dans un boîtier autonome intégrant les meilleures options (mises à jour cartographiques gratuites, avertisseur des zones de danger, etc.). Si vous optez pour le smartphone, il faudra acheter un dispositif pour fixer l'appareil et un chargeur allume-cigare.

Quelles évolutions demain? 

Les principaux fournisseurs de GPS autonomes, TomTom et Garmin. ont su prendre le virage du smartphone, puisque les versions mobiles de leurs applications sont plus performantes . Pour que les boîtiers GPS résistent, ils cherchent toutefois à les faire évoluer. Leurs nouvelles gammes permettront, par exemple, de profiter du trafic en temps réel grâce à la connexion Internet de son smartphone (et non plus par une carte SIM intégrée au boîtier). TomTom a récemment présenté une refonte de son système qui offrira la possibilité de zoomer avec deux doigts, comme sur un smartphone. Quant à Garmin, il s'apprête à lancer la fonction «Real direction», qui tiendra compte des éléments réels du paysage (un feu rouge, une rivière, un pont...) pour encore plus de précision. 
Un smartphone peut-il remplacer un GPS autonome ? Reviewed by Nabil CH on 03:41 Rating: 5

Aucun commentaire:

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.