Rechercher dans ce blog

Chargement en cours

Le grand mensonge des éditeurs d'anti-virus Android

Aujourd'hui nous allons vous présentez une vérité sur la nature des logiciels qui fonctionnent sur Android. Contrairement à ceux qui travaillent sous un environnement Windows, une application Android fonctionne sous le principe " Sandboxing" qui fait qu'elle est installée dans un domaine privé, échangeant le minimum d’informations avec son entourage, ce qui fait que les possibilités de contamination sont quasiment nulles, le "Sandboxing" exerce un contrôle stricte sur le nombre de permissions de chaque application, ce qui fait que les différents scénarios inventés par les éditeurs d'anti-virus restent entre parenthèses n'est que de la commercialisation mensongères.

Nous ne pouvons pas nier que la possibilité de contamination de votre smartphone ou votre tablette  mais nous confirmons que les chances de cette contamination sont quasiment nulles, du faite que le nombre de portes par lesquelles un système Android peut être infiltré par un virus se résument en trois possibilités.

Soit par Google PlayStore, la seul boutique officielle qui existe pour télécharger vos applications que nous
pouvons confirmer notre totale confiance de vérification et de maintient sécuritaire. En plus nous signalant que les études ont démontré que le taux de d'applications téléchargées pour chaque appareil Android remonte à 30 ce qui ne laisse pas de place rien que pour ceux les plus populaires. Et même si nous considérons que vous choisiriez une application contenant un virus, le système "Kill switch" procédera à la suppression de tout software problématique sur votre appareil ce qui vous garantie une sécurité totale.

La deuxième porte est les magasins non-officiels d'application qui sont utilisés par 0.1 pour-cent des utilisateurs d'appareils mobile, qui malgré leur contenu piraté restent crédibles sur le coté de la contamination d'applications problématiques.
Et finalement, les installeurs téléchargés directement sur l’appareil ce sont des fichiers prises sur les comptes Google et fournis sous une extension apk. le systéme Android les bloque et les rejette une fois ils sont ouverts sous prétexte la non-disponibilité de la source (l'éditeur).

Vous avez aimé cet article ?

  • Abonnez-vous à ma Newsletter et recevez mes articles directement par mail avec en plus des offres spéciales.

Aucun Commentaire