Actualités

randomposts

Valoriser la qualité d'une alimentation


     Longtemps mise de cote, la qualité d’une alimentation devient un facteur prépondérant dans la  stabilité d’une plateforme de jeux. Et cette qualité n’est pas toujours mise en avant par les  magasins ou intégrateurs de PC malheureusement (certaines alims bas de gamme 400W ne sont  en fait que des 300W ou l’on a remplace l’autocollant… cette pratique a tendance a disparaître  heureusement) 
      Il ne faut surtout pas sous estimer la puissance exigée par les configurations récentes. Par  exemple, les CG récentes, du genre 6800 ultra mangent leur petit 72 Watts en burn (cad pendant les jeux). Associe a un proc puissant (consommant par exemple 70 watts), puis a tous les autres composants du PC (carte mère, barrettes mémoire, disques durs, lecteurs CD rom, périphériques USB), et en prenant compte l’efficience de votre alimentation,
on peut très facilement dépasser des valeurs de l’ordre de 400Watts. Si peu que vous ayez craque pour un système en SLI (cad 2 cartes graphiques en parallèle), on dépasse allégrement les 500 Watts… 
     Comment choisir une bonne alim :

1) Puissance de l’alim

     La qualité d’une alimentation ne peut être définie qu’en fonction de la puissance de celle-ci. Je dirais qu’il faut même se méfier des alimentations “super 500 W silencieuses” noname. En règle générale, il faut a tout prix orienter son choix vers une marque réputée. Pas de miracle, il n’existe pas d’alim correcte en dessous de 40 euros. 

2) Redresseur de courant

3 types d’alimentation :
- sans PFC
- Passive PFC
- Active PFC
Le PFC (Power Factor Correction) est un système permettant de redresser le courant en cas de variations : évitez si possible les alims dépourvues de PFC, privilégiez l’active PFC (temps de réponse + rapides), un passif PFC n’est déjà pas si mal. 

3) Nombre de rails

     Ensuite vérifier si l’alim dispose de plusieurs « rails », surtout sur la ligne 12 volts. Si ça n’est pas spécifie, reportez vous au sticker colle sur celle-ci concernant l’ampérage (toujours présent) :  





     Cette alim comporte 2 rails 12v, car il comporte 2 entrées +12V : 17A et 16A.
     Pourquoi plusieurs rails 12V ? Parce que la carte graphique est alimentée en 12V. Si l’on pompe sur un rail, ce ne sera pas au détriment d’autres composants, et améliorera la stabilité. 





     Celle-ci en a un seul : +12V : 15A (le -12V ne compte pas)
     Les valeurs d’ampérages sur la ligne 12V sont une donnée importante. NVIDIA recommande par
exemple 2 rails 12V a 18A pour une configuration en SLI.


4) L’efficience de l’alimentation (critère le plus important pour moi) : 

      Quelques explications :
Vous avez remarque, certains plus que d’autres d’ailleurs (merci les boules QUIES ©) que les alimentations sont pour la plupart pourvues d’un ou plusieurs ventilos (hormis les alims fanless). Ce(s) ventilo a pour but d’évacuer la chaleur du PC. Du PC seulement ? Pas du tout, car l’alimentation également est une source de chaleur, car l’énergie quelle consomme n’est pas distribuée entièrement aux périphériques demandeurs. Le reste est dégagé en chaleur. Ce ratio est quantifiable par l’efficience de l’alimentation, en %. 
Exemple :
     J’ai une alimentation de 500W, qui a une efficience de 70%. Mon Pc pendant les jeux requiert 300W. Mon alim va donc me pomper 429 Watts !!! (Et ma facture EDF aussi en passant). Dont 129 watts qui partent en chaleur ! (Remarquez, c’est pratique en hiver), et qu’il va falloir évacuer, donc ventiler + (QUIES ©) ! 
     Les (bons) fabricants d’alimentations commencent tout juste à se soucier du problème. On a ainsi vu apparaître une norme : « 80 PLUS APPROVED » : l’alim doit avoir une efficience d’au moins 80%.  Sachez que très peu d’alimentations répondent à cette norme. Essayez tout de même de vous rapprocher de ce chiffre. 

5) Qualité du ventilateur : 

     Privilégiez une alim pourvue de ventilateur de taille importante : les ventilos en 12cm ventilent  aussi bien a 1500 tours/min qu’un ventilo 8cm a 2500… 
     Privilégiez les ventilateurs a Ball Bearing, voir double Ball Bearing : durée de vie plus importante, nuisance sonore plus faible. 

6) Connecteurs :

     Une alimentation récente se veut d’avoir les connecteurs suivants :
ATX 24broches – (20 broches + 4 détachable) – 4pins 12v – Serial ATA – PCI express (pour cartes graphiques récentes - + tout le reste. Il existe des alims avec les connecteurs détachables, pratique pour la gestion des câbles dans le boîtier… 

7) Le type de protections que l’alim offre : 

     Overvoltage, over load (surcharge), over current protection, over temperature protection. A ne pas négliger, sous peine de devoir remplacer TOUTE votre config a cas de surcharge par 
exemple.
     N.B : bien qu’assez rare, ce type de problème (surcharge, court-circuit, surtension du secteur que l’alim de filtre pas et laisse passer vers les composants) n’est pas a prendre a la légère. En effet, nombreux sont les commerces informatiques n’acceptant pas la réparation sous garantie de composants grilles par une surtension (CAD avec des traces visibles de composants carbonises). 
     Pourtant l’origine de la panne est bien une alim défectueuse ! Dans le meilleur des cas, juste un remplacement de l’alim… dans le pire, tout le PC est a changer (Carte mère, carte graphique et PCI, HDD, Cdroms… mais rarement le proc et la RAM). Je le sais, c’était mon job de refuser cette garantie ! (Aie pas taper ;) 







Valoriser la qualité d'une alimentation Reviewed by Nabil CH on 09:23 Rating: 5

Aucun commentaire:

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.