Actualités

randomposts

Diminuer le bruit d'un disques durs

Diminuer le bruit d'un PC déjà existant est facile, une fois que l'on sait comment s'y prendre. L'opération consiste à identifier la principale source de bruit, et à remplacer le composant incriminé ou bien à appliquer une astuce permettant de réduire son niveau sonore 
Identifier les sources de bruit
Méthode logicielle
Ce n'est certainement pas la méthode la plus efficace, mais elle a l'avantage de ne pas nécessiter d'ouvrir le PC. Grâce à la fonction de mise en veille de Windows, il est possible d'obtenir l'extinction des disques durs au bout d'un certain temps d'inactivité. En configurant ce temps à sa valeur la plus basse
, on obtient (avec un peu de chance) l'extinction du disque au bout de quelques minutes, ce qui permet de juger de la différence de bruit. Dans le panneau de configuration, lancez " options d'alimentation ". Pour " Arrêt des disques durs ", choisissez une valeur faible, " après 3 mn " par exemple. Les disques durs ne devraient plus tarder à s'arrêter. Malheureusement, si une application accède régulièrement au disque, celui-ci ne se mettra jamais en veille. Il est donc difficile d'obtenir la mise en veille d'un disque système, mais cette méthode devrait fonctionner sur les disques secondaires utilisés pour le stockage. Penser à désactiver les utilitaires de monitoring SMART ou de lecture de température, tel Motherboard Monitor, qui accèdent régulièrement au disque. Si votre disque ne passe pas en veille,  l'utilitaire Filemon (http://www.sysinternals.com/ntw2k/source/filemon.shtml) de  Sysinternals devrait vous aider à identifier l'application qui y accède.
Méthode matérielle
Débrancher le disque dur est la seule méthode fiable à 100%. Attention cependant à ne pas le débrancher lorsque la machine est allumée ! On débranchera donc le disque (la prise d'alimentation et le câble IDE) PC éteint, avant de le rallumer. S'il s'agit du disque système, l'ordinateur ne bootera pas, ce qui ne pose pas de problème particulier pour juger de la différence de niveau sonore. Une fois le diagnostic établi, rebranchez le disque après avoir éteint le PC. Dans le cas où plusieurs disques sont présents, l'idéal est de les débrancher tous sauf un, puis de recommencer en effectuant une rotation, afin de n'avoir à chaque fois qu'un seul disque branché. On déterminera ainsi lequel d'entre eux émet le plus de bruit.
Diagnostic
Plusieurs types de bruits bien distincts peuvent provenir d'un disque dur. Un sifflement aigu tout d'abord, qui peut être particulièrement désagréable. Un bourdonnement grave, qui n'est généralement pas produit à proprement parler par le disque, mais qui est dû aux vibrations de celui-ci, transmises au boîtier et amplifiées par sa structure. Enfin des bruits de grattement lors des accès en lecture/écriture.
Réduire les bruits de grattement avec l'AAM
Réglable par l'utilisateur sur la totalité des disques récents, exception faite des derniers modèles de Seagate (à partir du 7200.7 inclus), l'AAM (Automatic Acoustic Management) permet de choisir un compromis entre les performances en temps d'accès et les bruits de grattement. En augmentant la force de l'AAM, on réduit les performances du disque, mais le niveau sonore diminue. En fonction des disques, des configurations et des utilisations, l'activation de l'AAM aura plus ou moins d'impact sur les performances, et se fera plus ou moins sentir au quotidien. Une règle d'or : ça ne coûte rien d'essayer ! La plupart des disques sont livrés avec l'AAM désactivé, il suffit donc de faire le test pour juger si le gain est appréciable ou non. Pour cela, on utilisera un utilitaire tel Hitachi Feature Tool (http://www.hitachigst.com/hdd/support/download.htm). Cet outil crée un disque de boot, à partir duquel il est possible d'accéder au réglage de l'AAM de tous les disques qui en disposent.
La solution à tous les maux : la suspension
Si l'AAM ne suffit pas, ou si les vibrations de votre disque sont transmises au boîtier et provoquent des bourdonnements de basse fréquence, une solution existe : découpler le disque du boîtier. Il s'agit d'assurer qu'il n'existe pas de contact rigide entre le disque dur et la structure du boîtier. Ainsi, les vibrations ne seront pas transmises, ce qui réduira considérablement le volume sonore. Des accessoires existent pour cela, mais les plus bidouilleurs peuvent réaliser la même opération à la main, pour quelques euros. On utilisera pour suspendre le disque des élastiques achetés en mercerie, résistant aux températures élevées (ils sont prévus pour passer en machine). En formant un treillis dans un emplacement 5"1/4 (ceux qui accueillent d'habitude les lecteurs optiques), on pourra placer le disque en suspension. Mais attention à s'assurer de la solidité du montage, surtout si vous déplacez votre PC pour aller en LAN Party ! Conséquence néfaste de ce type de montage, la température de fonctionnement du disque va augmenter. En effet, la fixation du disque au boîtier participe à son refroidissement. Pour limiter les dégâts, il faudra passer par l'adjonction d'un ventilateur ou de radiateurs en aluminium sur le coté du disque. Autre solution : utiliser un accessoire de découplage tout fait, comme ceux de notre sélection, dont certains prennent en compte le problème de l'augmentation de température.
Réduire les sifflements
Restent les sifflements, dont il n'est pas toujours évident de se débarrasser. On pourra  facilement améliorer la situation en plaçant le disque au fond du boîtier sur de la mousse (par exemple celle que l'on trouve dans les boîtes des cartes mères), ce qui a aussi l'avantage d'absorber les vibrations. Très efficace, cette méthode rend cependant le PC difficilement transportable, et augmente là aussi la température. Dans notre sélection d'accessoires, seul le Silentmaxx HD Dämmung et le Scythe SBX-1000 offrent une solution convaincante à ces problèmes, en réduisant les sifflements sans provoquer d'augmentation trop importante de la température.
Diminuer le bruit d'un disques durs Reviewed by Nabil CH on 14:58 Rating: 5

Aucun commentaire:

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.